L'humour (?) de l'armée autrichienne

Publié le 29 Janvier 2010

La Bundesheer, l'armée autrichienne, est fauchée mais elle recrute quand même.

Comment réaliser un clip de campagne quand on ne peut se payer ni acteurs ni scénaristes professionnels ? La réponse dans ce chef d'oeuvre cinématographique :

 

Et oui, en utilisant le bon vieux gros plan sur le décolleté qui fait vendre n'importe quoi !  Pour les non-germanophones qui en douteraient, le dialogue se traduit bien par "je vous emmène faire un tour, poupées ?". Accusé de sexisme, le ministère de la Défense a très vite retiré la vidéo de son site. Trop tard pour empêcher les internautes qui l'avaient déjà téléchargée de la diffuser abondamment en se moquant de son amateurisme. Ce à quoi la chargée de communication du ministère a répondu que l'utilisation de clichés avait été mal interprétée par le grand public et était bien entendu à prendre au second degré.

 

Du point de vue style, la deuxième vidéo, ci-dessous, a plus la pêche et la nouvelle potiche plus la classe. Mais sur le plan de l'image de la femme, je doute qu'il y ait eu un vrai progrès (ah si, peut-être, dans le fait qu'il n'y a plus qu'une femme au lieu du harem initial ...). Je vous laisse juger :

 

L'histoire ne dit pas combien de vocations le clip aura éveillées ...

Rédigé par Algue

Publié dans #féminisme

Repost 0
Commenter cet article

Agnès 30/03/2010 17:27


Le plus lamentable dans l'histoire c'est que la première pub autrichienne est une copie d'une pub ukrainienne : http://www.youtube.com/watch?v=cH_E6YSQqTo
Et la copie est encore plus mauvaise que l'original...
(P.S.: j'arrive de chez Magda ;)).


Algue 12/04/2010 21:58



Bienvenue Agnès (avec du retard, c'est le lièvre de Pâques qui m'a tansformée en tortue) !


Effectivement le clip ukrainien est plus drôle que le remake - mais c'est peut-être juste une histoire de langue ...