Non, rien de rien ...

Publié le 25 Juillet 2011

Noooooooon, je ne regrette rien ... sauf parfois de lire les commentaires sur les sites des journaux en ligne.

 

Alors que se finissait l'édition 2011 du festival de sciences de Paris-Montagne, "Tout sur le rien", je suis tombée sur cet article et  les récriminations d'un certain Hadrien selon qui les chercheurs participant à ce festival ne sont rien que des clowns. Qu'on les envoie "inspirer une curiosité" et "assumer l'incompréhension des élèves" dans une classe de 5ème de Seine St Denis, et ils pourront ensuite nous faire passer des "messages forts en terme de citoyenneté", souhaite-t-il, sans bien sûr songer à faire un tour sur les festival ou au moins sur son site web.

 

Quelle n'aurait pas été sa surprise, alors, de découvrir que l'association travaille tout au long de l'année avec des centres de loisirs pour faire venir des groupes de jeunes visiteurs des quatre coins de l'ïle-de-France ! Qu'elle accompagne dans leur cheminement scientfique des lycéens passionnés issus de la banlieue parisienne, mais aussi d'autres grandes villes de France, car Paris, figurez-vous, n'a pas le monopole des cités ! Ces jeunes qui, l'été venu, jouent les animateurs scientifiques à l'École normale supérieure, auraient pu partager avec lui leur enthousiasme sur la supraconductivité, la perception des goûts ou la récupération de matières par les animaux et les végétaux. Mais il est tellement plus confortable de râler derrière son clavier ....

 

Tant pis pour Hadrien, je laisse Jeanne Balibar me consoler en musique -  avec  Rien, bien sûr !

 


 

Rédigé par Algue

Repost 0
Commenter cet article